Forum basé du manga Fairy tail~H/Y/Y autorisé//Nous cherchons principalement les personnages principaux de Fairy tail tels que Natsu, Lucy, Happy,...etc.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au milieu d'un grand champs [PV Once Zeuss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au milieu d'un grand champs [PV Once Zeuss]   Mar 4 Nov - 19:06

Au milieu d'un


grand champs



Je me réveillais, remarquant que le soleil était au centre du ciel j'en déduis qu'il devait être midi par là autour. Sautant du lit et allant me préparer pour la journée. Comme il semblait faire beau j'eus une grande envie d'aller me balader dehors. J'attrapais mon sac ainsi que mon chapeau et sortis de chez moi. Marchant dans les ruelles le sourire aux lèvres sans raison particulière, je regardais dans tout les sens curieuse sûrement de peut-être rencontrer un ami ou une connaissance. A mon grand regret je ne vis aucun visage familier mais cela ne me déstabilisa point. Marchant plus vite je me rendis dans un lieu qui me plaisait beaucoup. C'était un grand champs avec beaucoup de fleurs différentes, cet endoit était magnifique et là-bas un calme permanent régnait. Je regardais les fleurs, certaines d'entre elles n'étaient pas complétement ouvertes et je voulu qu'elles resplondissent. Je me mis au milieu du champs et croisant les bras me mis à chanter. Depuis que je suis petite j'ai une belle voix ce qui m'a permis de générer mon pouvoir qui était très lourd à posséder. Je chantais et autour de moi les fleurs fermées s'ouvraient et devenaient de plus en plus belles.

   
(c) Codage by FreeSpirit

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au milieu d'un grand champs [PV Once Zeuss]   Ven 7 Nov - 21:45

J'irais regarder le ciel à tes cotés
« Au milieu d'un grand champ »

Tu n'as aucune raison d'être là à faire ployer la nature sous ton corps bien trop lourd. Tu n'as fait que suivre une envie folle, tu n'as fait que réaliser un des ces caprices devenus anodins. Alors tu laisses tes mains glisser sur l'herbe, simplement pour les ramener vers toi, simplement parce que tu le désires. Peut-être as-tu peur qu'ils partent ces bras, qui sait. Tu n'as que ta conscience pour penser, tu n'as que ta conscience pour oser espérer contrôler ce corps fou qui cherche avec véhémence de quoi le divertir. Alors tu regardes l'horizon sans la trouver, là, allongé sur le monde tu laisses tes yeux chercher ce qu'ils ne peuvent trouver. Le ciel se tapisse des ses quelques troubles-fête bien plus pure que ton âme. Ils embraquent tes yeux dans une course lente, si lente, si ennuyant. Et pourtant tu n'as pas l'intention de partir, non malgré la lassitude tu restes à attendre quelque chose pour te distraire quelques minutes, juste quelques secondes.

Alors cette délicate voix vient répondre à tes attentes. Elle chante doucement pour venir te quérir, venir jouer avec toi dans un souffle de vent. Tu te souviens qu'elle aussi chantait quelque fois de simples comptines, de stupides farces que pourtant tu aimais. Tu les connaissais au mot près, mais sans doute aujourd'hui ont-elles fuient avec elle. Tu vois la nature s'affoler autour de toi. Comme un écho à ses paroles les fleurs sentent la vieillesse venir les chercher plus vite que prévue. Les bourgeons s'ouvre doucement, sans un bruit ils s'offrent à la vie en quelques secondes. Quel est ce prodige si merveilleux ? Il te faut en trouver la cause, alors tu te relèves vivement pour suivre cette voix divine.

Quelques secondes s'écoulent encore lorsque tu trouves la source, enfin le temps semble vouloir s'occuper de toi. Alors tu la vois, debout face au reste du monde. Tu t'avances, à grands pas, tu cours pour la rejoindre, pour satisfaire ces quelques envies qui ne cessent de guider tes pas. Alors tu arrives devant elle, ses cheveux châtains valsant dans l'air, tu la domines en tout point. Tu viens positionner ton souffle à sa hauteur. « C'est toi ? » Tu ne fais que murmurer, dans un sourire tu viens perturber l'air de ces paroles sourdes. Son visage de porcelaine te rends curieux, tes yeux deviennent fou sans cesser d'observer le moindre de ces contours. Si frêle, peut-être pourra-t-elle égailler cette journée grâce à ses tours de magie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au milieu d'un grand champs [PV Once Zeuss]   Lun 10 Nov - 17:20

Au milieu d'un


grand champs



Je continuais de chanter une seule et même chanson que je connaissais déjà petite. C'était toujours ma mère qui jouait au piano pour m'accompagner et m'encourageait à développer mes cordes vocales. Et j'ai suivis jusqu'à présent ses encouragements pour m'améliorer. Les fleurs s'ouvraient laissant paraître de nouvelles couleurs qu'elles cachaient à l'intérieur d'elles comme un mystère. Je souriais continuant de chanter posant mes mains l'une sur l'autre, fermant puis re-ouvrant mes yeux, prenant une inspiration entre deux notes distinctes. À un moment re-ouvrant mes yeux j'aperçus quelqu'un se diriger vers moi d'un pas assez rapide. Je regardais la personne les yeux ronds, c'était un garçon qui avait l'air d'être un peu plus grand que moi. Je ne l'avais sûrement jamais vu, son visage ne me disait rien. S'étant approché un me scruta, m'étudia de ses yeux à la couleur sombre mais ayant un air gentil. Le teint de ses cheveux était très similaire à la couleur de ses yeux, et sur ses cheveux était posé un chapeau, un chapeau de paille. Après m'avoir observé un moment il murmura d'une voix presque muette :

- C'est toi ?

Que voulait-il dire par "c'est toi?", je n'y comprenais rien et réfléchis un instant avant de répondre ;

- Je suis moi, et qui cherches-tu ?


 
(c) Codage by FreeSpirit

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au milieu d'un grand champs [PV Once Zeuss]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au milieu d'un grand champs [PV Once Zeuss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battle of the fairies  :: Fiore :: Oshibana-
Sauter vers: